Contact
Galerie Photos
Actualités
Vidéos

L’Observatoire Français d’Apidologie

L’OFA agit pour les générations futures et pour la préservation de la biodiversité

Nombreuses ont été les alertes. En 2019 la planète compte 7,5 milliards d’individus, et 1,5 milliard est déjà en carence alimentaire. Que ferons-nous lorsque nous serons 8,5 milliards en 2030 ? 2030, c’est déjà demain. 

Par leur rôle de principal insecte pollinisateur, les abeilles sont responsables d’un tiers de la production agricole nécessaire à notre alimentation. Mais partout leurs colonies s’effondrent... Les abeilles sont en train de disparaitre. Tout l’écosystème est lié, il ne s’agit pas seulement d’abeille, il s’agit de l’avenir de la planète et de l’humanité. 

Conscient du danger et de l’urgence de la situation, l’Observatoire Français d’Apidologie (OFA) a été créé en 2014 afin de proposer des réponses concrètes à ce problème majeur. 

C’est à Bruxelles d’abord que l’OFA s’est adressé afin d’agir sur le terrain politique, en proposant au Parlement Européen trois mesures d’urgence en faveur de la filière apicole :

  • La mise en place d’un programme de régénérescence et de repeuplement du cheptel apicole européen. 

  • La création d’une formation professionnelle au métier d’apiculteur.
  • La constitution d’un programme de recherche sur la résistance à varroa. 

Ces mesures, l’OFA les met déjà en application dans un espace préservé au Sud-Est de la France, la chaine de la Sainte-Baume. Au sein de son centre de formation, l’OFA forme les apiculteurs de demain aux meilleures techniques de sélection et d’élevage, en délivrant un diplôme reconnu par l’état. 

Dans son propre laboratoire, l’OFA mène, avec son équipe scientifique, des travaux de recherche appliquée en faveur de la sauvegarde des abeilles et des bienfaits des produits de la ruche.

C’est ainsi que l’OFA agit pour :

  • Réduire la mortalité des abeilles par des travaux de recherche appliquée sur les pathologies et la résistance à varroa.

  • Régénérer le cheptel apicole en améliorant les caractéristiques des colonies par un travail de sélection, validé au sein d’un réseau de testage dans des environnements variés.

  • Former des apiculteurs professionnels spécialisés en apidologie afin de développer le nombre d’exploitations apicoles d’élevage et de reproduction.

  • Répondre au déficit de pollinisation impactant la sécurité alimentaire, en agissant en faveur du repeuplement des abeilles.
  • Analyser scientifiquement les bienfaits des produits de la ruche sur la santé humaine et encourager leur utilisation.

Pour l’avenir de la planète et des générations futures, l’OFA s’engage activement à la sauvegarde des abeilles.