Contact
Galerie Photos
Actualités
Vidéos

Galerie photos


Photos prises au sein des exploitations apicoles de l'OFA, par Hugues Charrier et exposées sur les grilles du Palais de la Bourse à Marseille.

































Crédit photo Hugues Charrier

SYMBIOSE, lorsque l’Homme se fait Apiculteur…

"C’est naturellement à travers un prisme monochrome que je retranscris ma vision du Monde. Au cours de mes périples à travers la Planète, j’aime immortaliser les moments simples que je partage avec mon entourage à l’instant du déclic. Nul besoin de faire appel à l’arc-en-ciel, pour magnifier le sujet qui trouve toute sa force dans le Noir et Blanc. Toute mise en scène et tout recours à la palette des couleurs sont, en effet, inutiles pour témoigner de la richesse de l'éphémère.
Loin d'être un "hold-up", mon approche photographique, qu’elle ait pour thèmes : la rue, la nature ou le voyage, doit s’apprécier comme un témoignage de l'instant présent : je souhaite que la vraie vie soit au centre de mon objectif.
C'est au cours de mes errances sur les terres de Provence, que je me suis fait accepter par les Apiculteurs de l’Observatoire Français d’Apidologie et le monde passionnant et mystérieux des abeilles.

Cette complémentarité vitale, je l’ai retracée, à travers la galerie "SYMBIOSE" pour inviter celui qui la regarde à dépasser le stade de l’esthétique. Mon but n’a de cesse que d’aiguillonner l’œil, pour le forcer à aller plus loin que le premier visuel. Ainsi, une photo est réussie lorsqu’elle interpelle celui qui la regarde et le pousse à réfléchir sur sa propre existence et le Monde qui l’entoure. J’aime ainsi à mettre en image le proverbe Touareg soutenant que "Le voyage, c’est d’aller de soi en soi en passant par les autres".

En ce début du XXIème siècle, face aux dangers mettant à mal l‘environnement, je souhaite que mon témoignage serve à s’exonérer de la notion de la marche inexorable du temps qui passe. Bref, être prêt à voguer sur celui-ci, et penser aux générations à venir, dont la survie est liée à celle des abeilles, … avec le secret espoir de voir chacun s’inscrire dans le cycle de la Nature, en ayant la sagesse d’aller solidairement et durablement plus loin, autrement qu’aujourd’hui ! "

Hugues CHARRIER